Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le NCES est un échec démocratique et citoyen

Il y a quelques mois, nous avions fait le pari d’une liste citoyenne, inclusive et démocratique. Nous étions enthousiastes et plein d’espoir. Autant le dire, nous n’avons pas réussi dans notre volonté de renouveler les pratiques démocratiques. Le constat est amer et sans appel.

Nous espérions ce collectif horizontal. Or, nous avons constaté dès le début que 4 personnes -bientôt rejointes par 5 autres, regroupées au sein d’un « comité de pilotage », s’en estimaient propriétaires, avec la main mise sur l’organisation, les outils de communication internes et externes et les décisions majeures.

Nous l'espérions fraternel et inclusif. Immédiatement, ces 9 personnes, auto nommées « groupe initiateur » du collectif, ont fait savoir aux citoyen.n.es récalcitrant.es que les idées, les savoirs et les compétences seraient passés au tamis de ce « comité de pilotage ». Lequel entendait également organiser des « entretiens » pour les futur.e.s candidat.e.s, afin de vérifier qu’ils/elles réunissaient « les capacités cognitives et compétences suffisantes ». Quant aux militants syndicaux/ales, ils/elles ont compris très vite qu’ils/elles n’étaient pas forcément les bienvenu.e.s dans les 16 premières positions.

Etrange choix pour un collectif « de gauche » à l’heure d’un grand mouvement social…

Pour éviter cet entre-soi, nous avons proposé, avec de grandes difficultés, des règles interdisant aux responsables de partis de prendre les 4 premières places, aux anciens élus de prendre les 12 suivantes. Mieux, nous avons voté en assemblée plénière la limitation du nombre de militant.e.s politiques dans la future liste.

Mais rien n’y a fait. Les 9 personnes ont négocié, en toute opacité, durant des semaines, avec le Parti socialiste et le NPAG, sans en informer l’assemblée plénière, pourtant seule dépositaire du pouvoir dans un vrai collectif citoyen. Et c’est par voie de presse que nous avons appris, via le chef de file du PS, que des négociations étaient en cours, expliquant rencontrer les membres du NCES « régulièrement en mettant cartes sur table ». Les négociateurs avaient été évidemment choisis exclusivement parmi les 9 sans faire appel au collectif.

Prenant prétexte d’un climat délétère - compte tenu des agissements de cette minorité, les discussions étaient vives -, les 9 personnes ont décidé d’exclure finalement la FI, le PG et le PCF, qui décidément dénonçaient trop fort les décisions prises sans l’approbation de l’assemblée plénière, comme les discussions tripartites entre EE-LV, le Parti socialiste et NPAG. Une fois de plus, elles ont démontré le caractère illusoire de cette pseudo liste citoyenne où rien n’est décidé collectivement, à part le nom et le logo…

Constatant que rien n’est possible en son sein pour faire progresser l’idée écologique et sociale, nous choisissons donc aujourd’hui de nous retirer de cette structure partisane, qui va servir des appétits individuels plutôt que l’intérêt collectif.

L’urgence écologique et sociale mérite pourtant mieux…

constat-amer-et-sans-appel

municipales-ca-coince-au-sein-du-collectif-niort-citoyenne-ecologique-et-solidaire

la-gauche-entre-divorce-et-volonte-de-mariage

niort-citoyenne-ecologique-et-citoyenne-france-insoumise-et-pc-c-est-la-rupture

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article