Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi le PCF 79 refuse t-il l’invitation du Parti socialiste à participer à sa « Fête de la rose » ?

Le Parti socialiste organise début septembre sa « Fête de la rose », avec comme mot d’ordre :

« Face au président des riches, un parti pour tous les autres ». « Comme vos propres événements, cette fête est ouverte à tout.e.s mais nous souhaitions vous y inviter officiellement » peut-on lire dans l’invitation envoyée au PCF 79.

Ne souhaitant trahir ni ses électeurs/électrices, ni ses militant.es, le PCF 79 ne peut que décliner cette invitation.

Car le PS oublie bien facilement son passé récent et ses renoncements à la chaîne : le pacte de responsabilité, le CICE, la loi El Khomri...la politique menée aujourd’hui par le Président des riches (ex-ministre de François Hollande), n’est que le prolongement du travail de démolition sociale engagé par François Hollande, à la suite de celui de Nicolas Sarkozy. Le PS au gouvernement a préparé largement cette victoire libérale. D’ailleurs nombre de socialistes ont finalement rallié sans vergogne Emmanuel Macron, soit en intégrant LREM, soit en se déclarant macron-compatibles même du sein du PS.

De 2012 à 2017, et malgré nos demandes répétées, le PS 79, tant au niveau municipal, départemental que régional ou national, ne s’est jamais opposé à Hollande, alors au pouvoir… encore aujourd’hui, certain.es élues du PS 79 continuent à soutenir et à siéger avec Alain Rousset, le président des riches de la région Nouvelle Aquitaine, macroniste déclaré et décomplexé. Ont-ils l'intention de démissionner afin d’affirmer clairement leur l'opposition aux politiques libérales de Macron ? En aucun cas !
Détail croustillant, alors même que le PS 79 fait mine d’ouverture vers le PCF 79, Stéphane Le Foll, ex-ministre de Hollande, laisse entendre que si Marie-Noëlle Lienemann, représentante de l’aile gauche du PS « ne veut plus être sociale-démocrate », elle doit quitter le Parti socialiste, ainsi que tous ceux et celles qui pensent comme elle…

Comment dans ces conditions peut-on donner du crédit aux socialistes aujourd'hui plus qu'hier ?

Loin des stratégies électoralistes, le PCF 79 continuera donc à combattre vraiment le libéralisme, qu'il soit porté par Les Républicains, le PS ou LREM, seule façon de lutter efficacement contre l'extrême droite. Sans sectarisme, il se retrouvera aux côtés des militants de la France insoumise, du Parti de gauche, de Ensemble ! mais aussi de tout ceux et celles qui, à gauche, ne portent pas la marque de la trahison pour construire et porter un projet politique social et écologique.

Pour le PCF 79 
Le conseil départemental

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article