Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Refusons la déchéance de nationalité et la constitutionnalisation de l’état d’urgence

L’état d’urgence conduit à des décisions arbitraires, à des dérives autoritaires, comme nous avons pu le constater depuis novembre 2015. L’inscrire dans la Constitution, c’est graver dans le marbre cet état d’exception, qui permet l’action des forces de sécurité sans contrôle du juge, et d’y habituer tous les citoyen-ne-s.

Il faut s’inquiéter des pouvoirs sans contrôle donnés à ceux qui peuvent arriver aux commandes de l’État...

Inscrire le retrait de la nationalité française aux binationaux condamnés pour crimes terroristes, c’est porter atteinte au principe même d’égalité des citoyens, inscrit à l’article 2 de la Constitution, fondement de la République. C’est instituer, dans la loi fondamentale de notre pays, deux catégories de Français. C’est remettre en cause le principe d’une nationalité française ancrée dans le droit du sol.

C’est aussi inscrire dans la Constitution une mesure dont tout le monde s’ac-corde à reconnaître l’inefficacité en matière de lutte contre le terrorisme.

N’acceptons pas la gouvernance de la peur : exigeons la sortie de l’état d’urgence et refusons sa reconduction sans limite !

Nous affirmons que l’État doit et peut protéger les habitants du terrorisme, sans remettre en cause les droits et les libertés.

Nous refusons une société du contrôle généralisé. Ne donnons pas satisfaction aux terroristes qui cherchent justement à nous faire renoncer à notre vie démocratique.

Nous appelons tous les habitants de notre pays à développer la citoyenneté et à agir pour construire une société solidaire.

Manifestation samedi 30 janvier 2016 à Niort, 11h, place du marché et partout en France

Appel local : LDH Niort-Deux-Sèvres, le Manifeste, ULCGT du Pays niortais, FSU 79, Sud Education 79, ARDDI, Attac 79, La Cantine, Libre Pensée des Deux-Sèvres, Libre Pensée 79, AFPS 79, Confédération syndicale des familles, Front de Gauche 79, EELV 79, citoyen-ne-s, femmes et hommes révolté-e-s, liste non définitive...

Collectif national : « Nous ne céderons pas ! ». Site et pétition : www.nousnecederonspas.org

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article