Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

« Plutôt que d’éradiquer les herbes folles démocratisons la ratatouille »

Pendant la campagne électorale, l‘actuelle équipe municipale avait promis de maintenir les services publics en s’engageant tout particulièrement à̀ maintenir propre la voirie. Aujourd’hui, par l’intermédiaire de sa dernière campagne d’affichage, l’équipe de J.Baloge demande aux Niortais d’entretenir eux-mêmes leurs trottoirs. Assez logique finalement quand on sait que les promesses n’engagent que ceux qui y croient et quand on sait surtout que J.Baloge n’a qu’un mot à la bouche : faire des "économies" en réduisant notamment de 10% le nombre d’agents municipaux d’ici la fin de la mandature. Soit environ 120 emplois supprimés !

Il pense probablement, par ce thème relativement consensuel de la propreté́ des trottoirs en ville, avoir trouvé́ un angle favorable pour poursuivre sa politique de destruction des services publics, version locale de la politique d’austérité́ dictée par Bruxelles. Mais faire des économies sur l’emploi des Niortais est une politique de courte vue. De la même manière que la tentation sera grande, pour avoir la sensation d’être efficace à court terme, d’éradiquer les herbes folles en pulvérisant des pesticides.

Ces politiques d’austérité, ces politiques d’économie sur les emplois, ces politiques de casse systématique des services publics, ces politiques qui encouragent toujours le moins disant en terme de normes sociales et environnementales sont insupportables à Niort comme ailleurs! Au nom des négociations du Grand Marché Transatlantique aussi appelé TAFTA ou TTIP, l’Union Européenne aurait récemment renoncé, selon l’ONG Corporate Europe Observatory à interdire des dizaines de pesticides liés à des cancers et des perturbations hormonales. Sacrifier les normes sanitaires et environnementales au nom de la compétitivité dans le but de faire des économies ou d’encourager la reprise de la croissance. On connait la chanson mais le refrain commence à être plus que réchauffé. Il est rance !

Il est temps d’alerter la population sur les dangers de ces logiques mortifères de réduction des coûts au mépris de la protection sociale et de l’écologie. Et puisque la majorité municipale encourage les Niortais à s’occuper eux-mêmes de leurs trottoirs, Le Front de Gauche, organise une opération de plantation de plans de légumes dans les espaces de terre disponibles de la ville. A côté des tomates et des courgettes, les herbes folles, qui bien souvent cohabitent favorablement avec les légumes y seront les bienvenues. Exclues des trottoirs, elles pourront y trouver refuge !

Cette action symbolique sera l’occasion pour le FDG de sensibiliser sur les risques d’utilisation des pesticides, dans la continuité notamment de la grande marche mondiale contre Monsanto. Elle aura aussi l’ambition de défendre les services publics municipaux et de rappeler le lien étroit qui existe entre la défense des services publics, la protection sociale et l’écologie.

Front de Gauche Niortais le 30/05/2015

Merci aux habitants du quartier du Clou Bouchet qui sont venus donner un coup de main.

« Plutôt que d’éradiquer les herbes folles démocratisons la ratatouille »

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article